Quatrième dimanche de Pâques (A)

Auteur: Dominique Collin
Temps liturgique: Temps de Pâques
Année liturgique : A
Année: 2019-2020

Dominique Collin


Les brebis suivent le berger, car elles connaissent sa voix.
Dans la cacophonie ambiante, physique ou médiatique, mais toujours intrusive des voix innombrables du monde, une voix singulière, familière, se distingue entre mille.
Même tamisées par le confinement, toutes ces voix discordantes, mal ajustées, voix de fausset des « voleurs » d’âmes et d’esprits, remplissent nos oreilles de leur bruit assourdissant.
Nous ne les écoutons pas parce que nous ne reconnaissons pas dans cette cacophonie la voix unique de celui que nous suivons.
Et comment reconnaissons-nous cette voix ?
À ce qu’elle nous appelle chacune et chacun par son nom.

Lire l'homélie en français

Troisième dimanche de Pâques (A)

Auteur: Philippe Cochinaux
Temps liturgique: Temps de Pâques
Année liturgique : A
Année: 2019-2020




Les disciples en route vers Emmaüs ont quitté la ville sainte. Sont-ils deux hommes, Cléopas et un autre disciple ou est-ce plutôt un couple : Cléopas et son épouse ?  Cette deuxième hypothèse, même si elle n’est pas la plus présente dans la littérature exégétique, dirait que le Christ ressuscité est apparu à un homme et une femme, c’est-à-dire à l’ensemble de la Création.  Le Fils de Dieu, après sa résurrection s’adresse donc ainsi à chacune et chacun de nous. Et en ce temps de confinement, nous sommes d’ailleurs un peu comme ces disciples d’Emmaüs.  Ils ne comprennent pas ce qu'il leur est arrivé. Il y a chez eux de l'incrédulité, de la tristesse, de l'aveuglement. Ils sont aussi bouleversés, reconnaissent-ils. Ils sont là, marchant sur la route de leur vie avec tant de questions restées sans réponse. Un peu comme les nôtres aujourd’hui : pourquoi une telle pandémie ?  Où est Dieu en ce moment ?  De quelle manière, vit-il ce qui nous arrive ? 

Lire l'homélie en français

Troisième dimanche de Pâques (A)

Auteur: Mark Butaye
Temps liturgique: Temps de Pâques
Année liturgique : A
Année: 2019-2020

 

 

Quand la mémoire nous rattrape
Luc 24, 13-35. Les disciples d'Emmaüs. 3ème dimanche de Pâques

La résurrection, concerne-t-elle ce qui est à venir, pas maintenant, mais beaucoup plus tard, par exemple à la fin de notre vie ? Est-ce ce espérer ce que nous ne pouvons pas encore voir ? Est-ce se confier à la promesse qu’il n’y aura plus jamais “ de mort” , même si nous mourrons inévitablement et qu' après il y a le grand silence?

Avec notre communauté dominicaine et la famille nous nous trouvons au cimetière autour de la terre creusée où notre frère sera enterré. Nous avons conclus toutes nos prières. Deux de ses petits neveux se trouvent aux bords de la tombe. Au moment où l’on fait descendre le cercueil dans la profondeur et que nous ne pouvons que regarder et écouter le silence, les deux petits neveux s’accrochent irrésistiblement à leur papa et maman : "N’allons-nous plus voir notre oncle "?

Lire l'homélie en français

Third sunday of Easter

Auteur: Mark Butaye
Temps liturgique: Temps de Pâques
Année liturgique : A
Année: 2019-2020

 



When memory catches up with us

Luke 24, 13-35. The Emmaus pilgrims. 3rd Sunday of Easter

Should we understand resurrection as something ahead – a happening that is yet to come, not now, but only later, even much later? Is it hoping for what we don’t yet see? Is it a kind of confidence which says that never again will there be such a thing as "death" - even if we will inevitably die and it will be followed by a great silence?

We, our dominican community and his family, are standing in the cemetery around the open earth in which our dominican brother will be buried. We have said all the prayers. Two of his nephews are very close to the edge of the grave. When the coffin descends into the dark deep and while we can do nothing else but watch and be silent, they both passionately seek comfort from their father and mother:  “Will we never ever see our uncle again"?

Read more...

Deuxième dimanche de Pâques

Auteur: Anton-Marie Milh
Date de rédaction: 19/04/20
Temps liturgique: Temps de Pâques
Année liturgique : A
Année: 2019-2020

Anton-Marie Milh
Dimanche 19 avril

Chers frères et soeurs,

Quand nous voulons savoir si tel ou tel livre peut nous plaire, nous feuilletons jusqu’à la fin, jusqu’à la conclusion. Normalement c’est là que l’auteur résume ses pensées, qu’il les formule en d’autres termes, qu’il souligne son point essentiel, qu’il met les points sur les i. C’est ça aussi que le premier dimanche après Pâques, parfois nommé « Pâques closes », veut être : comme la conclusion de l’Octave de Pâques, comme un résumé de Pâques. La décision de Saint Jean Paul II pendant l’année jubilaire de 2000 de proclamer ce dimanche-ci dimanche de la Miséricorde divine, n’était donc pas arbitraire. Ainsi il voulait indiquer que la Miséricorde divine est la clé pour comprendre tout l’événement pascal.

Bekijk de video

Dimanche des rameaux (année A)

Auteur: Ignace Berten
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : A
Année: 2019-2020

Ignace Berten
Dimanche 4 avril

Ce dimanche des Rameaux, la liturgie nous invite à suivre Jésus avec le récit de saint Matthieu. Jésus entre à Jérusalem : la foule l’acclame, elle serait prête à le reconnaître comme roi… Quelques jours plus tard, cette même foule crie « Crucifie-le ! » Dans le récit évangélique, tout se joue entre, d’une part, la foule des Juifs et Jésus et, d’autre part, entre cette même foule et les pouvoirs politique et religieux. Nous pouvons dire que dans ce récit, les Juifs représentent notre humanité.

Voir la vidéo...

Dimanche des rameaux (année A)

Auteur: Philippe Cochinaux
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : A
Année: 2019-2020

Philippe Cochinaux
Dimanche 4 avril

Pour entrer dans le mystère de la Passion, en cette période de confinement, permettez-moi de reproduire des interrogations à la manière de Dupont et Dupond dans Tintin. L’un de dire : « tu crois qu'on peut comprendre », et l'autre d'ajouter : « je dirais même plus, tu comprends qu'on puisse croire ». En effet, par la mort du Christ, les disciples sont comme abasourdis, anéantis.

Voir la vidéo...

Troisième dimanche de Carême (A)

Auteur: Patrick Lens
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : A
Année: 2019-2020

Patrick Lens
Dimanche 15 mars

Cette année, le temps de quarante jours, le temps de Carême, prend un sens inattendu. Il ne s'agit plus de laisser ce petit bonbon et de faire une bonne  oeuvre. Nous sommes obligés d’étendre le jeûne: travail, contacts sociaux, café et concert, c’est le jeûne. En tant que chrétiens, nous devons même nous passer de l'Eucharistie. Tout à coup, tout devient plus concret. Le carême nous enseigne un changement de vie. Maintenant, c'est la vie elle-même qui nous aide à changer.

Voir la vidéo...

Armel Job : La disparue de l'île Monsin



G. Vanheeswijck : Onbeminde gelovigen