Troisième dimanche de Carême (A)

Patrick Lens
Dimanche 15 mars

Cette année, le temps de quarante jours, le temps de Carême, prend un sens inattendu. Il ne s'agit plus de laisser ce petit bonbon et de faire une bonne  oeuvre. Nous sommes obligés d’étendre le jeûne: travail, contacts sociaux, café et concert, c’est le jeûne. En tant que chrétiens, nous devons même nous passer de l'Eucharistie. Tout à coup, tout devient plus concret. Le carême nous enseigne un changement de vie. Maintenant, c'est la vie elle-même qui nous aide à changer.

Voir la vidéo...

31ème dimanche ordinaire (année C)

« Qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu pour mériter cela ? », c’est la question que se posent beaucoup de personnes maintenant, et que, nous aussi, nous nous posons parfois : « qu’est-ce que j’ai bien fait au bon Dieu pour mériter tout cela ? »  Cela peut être une violente dispute dans le couple, une grave maladie dans la famille ou une catastrophe au travail.  Il  y a la série de catastrophes qui se suivent et qui s’accumulent : quand ce n’est pas le frigo qui tombe en panne, c’est la voiture qui a un accident. Quand ce n’est pas le grand-père qui tousse, c’est le petit dernier qui attrape la grippe.  Il y a des moments où tout semble aller de travers et on a peur de recevoir une lettre ou un coup de fil : ce sera encore une nouvelle facture ou une nouvelle catastrophe.  Mais il y a des catastrophes qui sont injustes et d’autres qui le sont moins.

Lees meer